Posts tagged: chat

Paris – 11ème arrondissement – La chatte du Balto.

Rue du faubourg saint Antoine, le Balto est un petit tabac tenu par Angèle. La patronne est une truculente femme toujours prête à vous compter des histoires de quartier avec une gouaille qui n’existe plus que dans les films d’Audiard. Parlez lui de cuisine, elle a une recette pour tout et peut vous en raconter jusqu’à ce que la salive vous arrive dans la bouche. L’autre vedette du lieu c’est mademoiselle Dimanche. Une magnifique chatte grise qui n’hésite pas à accaparer l’espace. Sur le comptoir, la caisse ou une table elle se vautre, ronronne et mendie des caresses. Je ne sais pas qui est vraiment la taulière ici.

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

Paris – 11ème arrondissement – Le petit déjeuner de la mariée.

Dimanche matin 11h à l’Armagnac rue de Charonne, le bistrot est vide. Seule une mariée est attablée devant son petit déjeuner. Une soirée de danse et un réveil difficile, le chignon n’est plus qu’un souvenir et le drapée de la robe à un peu souffert. Le chat câlin vient quémander une caresse avant de se lover sous les jupons vaporeux.

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

Paris – 11ème arrondissement – Wahou et sa maîtresse.

Le P’tit bar c’est presque une institution. En fin de matinée, madame Paulo monte le rideau de fer, ramasse les sacs de pain laissés par les voisins et commence par nourrir les pigeons. Avant elle recueillait les volatiles aux ailes brisées, les soignait à l’abri dans des cages pour éviter qu’ils ne servent de repas à ses greffiers. Le matou d’aujourd’hui, bien que très âgé, a conservé son instinct de chasseur et c’est bien attaché à sa longe qu’il surveille le repas des bisets.

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

Paris – 11ème arrondissement – Le siamois de la rue Richard Lenoir.

Quand il ne dort pas alangui dans son panier il se pavane sur le comptoir. Mais ce que préfère Wahou c’est guetter les pigeons que nourrit sa maîtresse. Heureusement pour les volatiles et au désespoir du greffier la laisse est trop courte…

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

Paris – 11ème arrondissement – François Genty performer.

Croiser un type en kilt ça devient banal, on a eu Jean Paul Gauthier sur le faubourg. Croiser un type avec un chat sur l’épaule c’est du déjà vu. Quand l’animal porte sa plus belle perruque verte et qu’il se trouve sur le dos du mec en kilt c’est déjà moins commun. Enfin on est à Bastille et on en vu d’autres. Quand on est comme moi, curieux, on s’informe. En fait le personnage n’est pas un hurluberlu, c’est Pascal Genty comédien et artiste performer qui a posé pour l’affiche du festival Carré Bastille. Bon je suis un peu déçu, j’aime bien rencontrer des vrais fadas.

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

Paris – 11ème arrondissement – Le matou du P’Tit Bar.

Waouh c’est le chat de madame Paulo la patronne du bistrot. De son panier au comptoir tous les endroits sont bons pour piquer le roupillon. Ni le bruit des conversations des clients, ni celui des verres qui s’entrechoquent ne perturbe son sommeil. La longueur de la laisse lui permet d’aller s’aérer jusque sur le seuil de la porte mais pas d’attraper les pigeons qui picorent sur le trottoir.

gérard Lavalette pour le Piéton de Charonne

LouiseBrooks theme byThemocracy