Circulation alternée Paris : quels sont les véhicules autorisés ?

Circulation alternée Paris : quels sont les véhicules autorisés ?

Pour décongestionner la circulation à Paris en Île-de-France et réduire le pic de pollution, divers moyens de locomotion sont mis en place. Parmi eux, on compte la circulation alternée qui produit des résultats assez intéressants. En quoi consiste-t-elle à Paris ?

Qu'est-ce que la circulation alternée à Paris ?

Instaurée par arrêté préfectoral à Paris en 2014, la circulation alternée est une mesure mise en place pour réduire le pic de pollution. Elle est basée sur un principe dit pair et impair, qui vise la réduction des véhicules mis en circulation sur une période. En effet, en cas de circulation alternée, seuls les véhicules dont les numéros de plaque d’immatriculation, se terminent par un nombre pair, sont autorisés à circuler les dates paires, et inversement pour les nombres impairs.

Quels véhicules sont concernés ?

Les dispositions de la circulation alternée à Paris en Île-de-France concernent tous les véhicules excepté les véhicules électriques, les véhicules transportant au moins trois personnes et les véhicules de transport commun. La circulation alternée à Paris en Île-de-France invite comme vous pouvez le constater les usagers de la route à choisir le covoiturage au détriment des voitures personnelles pour leur déplacement. En effet, moins il y aura de voitures en circulation et mieux la régression du pic de pollution se fera.

Quelles zones peuvent faire objet d’une annonce de circulation alternée ?

La circulation alternée peut-être annoncée dans les zones où elle a été mise en place en Île-de-France à la suite d’un pic de pollution. Quelles sont-elles ?

  • Paris : Sur toute l’entendue du territoire de Paris, la capitale de l’Île-de-France, la circulation alternée a été mise en place. En cas de pollution accrue, une annonce peut donc être effectuée à Paris ;
  • Dans les Hauts-de-Seine sur l’Île-de-France, la circulation alternée a été mise en place dans de nombreuses communes (Montrouge, Issy-les-Moulineaux, Neuilly-sur-Seine, Vanves, Malakoff), une annonce peut donc aussi être effectuée en cas de pollution accrue ;
  • En Seine-Saint-Denis sur l’Île-de-France, la circulation alternée a été mise en place dans de nombreuses communes (Saint-Ouen, Le Pré-Saint-Gervais, Pantin, Les Lilas, Montreuil), une annonce peut donc être effectuée en cas de pollution accrue ;
  • Dans le Val-de-Marne sur l’Île-de-France, la circulation alternée a été mise en place dans de nombreuses communes (Ivry-sur­-Seine, Vincennes, Charenton-le-Pont, Saint-Mandé), une annonce peut donc être effectuée en cas de pollution accrue.

Quelles sont les différences entre circulation alternée et différenciée ?

La circulation alternée à Paris et la circulation différenciée sont toutes basées sur des restrictions de circulation de voitures. Néanmoins, dans le cadre d’une circulation différenciée, l’autorisation de circuler est octroyée aux véhicules en fonction de la vignette Crit’Air. En effet, en cas de circulation différenciée à Paris, France, la circulation est interdite aux voitures dépourvues de la vignette Crit’Air et aux voitures pourvues d’une vignette Crit’Air de catégorie 4 et 5.

Où est effectuée une annonce de restriction de circulation à Paris ?

L’annonce de restriction de circulation à Paris, France est généralement très médiatisée au niveau de la presse écrite et orale. Ainsi, prendre connaissance d’une annonce de restriction n’est rien de compliqué. Il suffira de suivre les actualités à la télévision et de lire les journaux. Avec l’essor du domaine numérique, en un clin d’œil en consultant votre fil d’actualité vous pouvez également prendre connaissance d’annonces de restriction de circulation.

Circulation différenciée et circulation alternée : quelle est la plus efficace à Paris ?

Dans la ville de Paris en France, toutes ces restrictions de circulation (la circulation différenciée et la circulation alternée) ont fait leurs preuves. Néanmoins, étant la plus récente, la circulation différenciée est celle vers qui les autorités préfectorales de Paris se tournent le plus aujourd’hui.

Quels sont les autres moyens de locomotion mis en place ?

Outre, la circulation alternée, et la circulation différenciée, à Paris en France, d’autres mesures de locomotion sont également envisagées. Notamment, la réduction de 20 km/h de la vitesse maximum autorisée sur les axes routiers majoritaires de Paris, France, et l’imposition aux poids lourds de contourner la partie centre de Paris. Ces mesures supplémentaires ont pour but de normaliser le transit routier à Paris lors de l’entame des restrictions de circulation.

Les restrictions de circulation sont-elles possibles le dimanche ?

Contrairement aux idées reçues, il est bel et bien possible d’annoncer une restriction de circulation pour le dimanche à Paris. En pratique, le choix du jour où doit avoir lieu la restriction de circulation ne dépend pas entièrement d’une volonté humaine. Ceci parce que tout repose sur les pics de pollutions qui lorsqu’ils sont atteints deviennent des urgences. En effet, en présence des pics de pollutions, le taux de particules nocives dans l’aire excède 79 microgrammes par mètre cube. Par conséquent, une exposition de faible durée représente un risque important pour la santé des populations et surtout des plus jeunes. Outre cela, l’environnement est également exposé à un risque conséquent. Dans ces circonstances, les mesures d’urgence telles que les restrictions de circulation doivent être annoncées dans l’urgence, et même le dimanche. Autrement, des décès risquent d’être enregistrés dans les jours suivants.

La circulation alternée à Paris est une mesure restrictive qui est élaborée pour pallier les pics de pollutions et les dangers auxquels ils exposent les populations. Pour espérer sortir en toute quiétude en ces circonstances, songez à disposer d’une voiture électrique. Faute de quoi, les transports en commun, risquent d’être vos seules alternatives en cas de restriction de circulation.

Dans la même catégorie