Les entreprises Parisiennes de plus en plus sensibles à l'écologie

Les entreprises Parisiennes de plus en plus sensibles à l'écologie

L’écologie constitue un enjeu majeur de ce siècle. Glasgow, la capitale écossaise a accueilli la 26ème édition de la Conférence des Nations unies sur le climat durant le mois de novembre. La France a pris quelques engagements après cette réunion. Les entreprises parisiennes participent à l’effort commun. Beaucoup d’acteurs ont signé la charte Paris Action Climat en 2018. Ils réalisent des actions concrètes au quotidien. Faisons le point.

Les patrons relèvent le défi écologique

D’après un sondage réalisé en 2018, 9 patrons sur 10 pensent que leur implication est nécessaire. À titre de comparaison, cette proportion descend à moins de 50% sur les questions sociales.

Les dirigeants ont renforcé les séances de sensibilisation. Certains ont déjà pris des mesures concrètes telles que l’utilisation de gobelets en carton ou en papier recyclé au sein de leur entreprise.

En effet, les actions sont plus efficaces quand l’exemple vient d’en haut. Les initiatives en faveur de l’écologie nécessitent un financement. Un engagement ferme de la direction facilite l’adoption d’un budget approprié. Il accélère aussi le décaissement des fonds.

Paris Action Climat, un effort commun pour l’écologie

Paris Action Climat est le fruit d’un partenariat entre la Ville de Paris et l’Agence parisienne du climat. Le lancement de la charte remonte à 2012. Une nouvelle mouture du Plan climat a vu le jour en 2018. La charte compte aujourd’hui 73 signataires. Elles se répartissent entre les trois niveaux : Argent, Or et Platine.

Les entreprises signataires ont pris des engagements spécifiques, selon leurs activités. Paris Action Climat encourage également la collaboration entre les entités œuvrant au sein du même secteur. L’utilisation de navettes électriques figure parmi les initiatives destinées à réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Les start-up en fer de lance

La ville de lumière attire les start-up, leur implantation dans la capitale française s’est accélérée au cours des 5 dernières années. Aujourd’hui, plus de la moitié des start-up françaises sont localisées en Île-de-France et surtout 75% d’entre elles possèdent leur siège à Paris qui compte une quarantaine d’incubateurs.

Certains se démarquent par leurs projets environnementaux. Les greens start-up séduisent les investisseurs. Elles ont déjà levé près de 480 millions d’euros. Ces jeunes pousses mettent les nouvelles technologies au service de l’écologie.

Les dirigeants intègrent les enjeux écologiques au sein de leur entreprise. Auparavant, les start-up se distinguaient par la recherche du profit à outrance. Maintenant, elles concrétisent leur conviction en faveur d’un développement durable.

La jeunesse des équipes explique cette tendance en partie. Elles sont témoins de la dégradation de l’environnement et souhaitent apporter leur contribution.

Entreprises parisiennes : des mesures qui font la différence

Les entreprises ont pris des mesures concrètes. Elles trient les déchets en installant une poubelle tri sélectif entreprise. L’identification, le triage et un système de collecte efficace constituent les piliers du recyclage. Les fabricants ont amélioré le design des poubelles de manière à ce qu’elles s’intègrent au sein de la décoration.

Les responsables encouragent les membres de leurs équipes à récupérer les objets au lieu de les jeter. Les ateliers créatifs libèrent la créativité et renforcent les liens entre les participants. Beaucoup de sociétés utilisent du papier recyclé, impriment les documents lorsque c’est seulement nécessaire et limitent les repas à emporter.

De petits gestes favorisent l’économie d’énergie. Installer des ampoules basse consommation, choisir une imprimante multifonction, optimiser le chauffage et utiliser des économiseurs d’eau.

Les bonnes habitudes au travail sont rapportées à la maison et vice-versa, créant ainsi un cercle vertueux.

Un effort régulier en faveur de l’écologie

Les entreprises parisiennes sont sur la bonne voie. Elles ont adopté une stratégie claire et un plan d’action précis comportant des activités variées. L’implication de tous favorise la réussite. Une évaluation régulière est aussi essentielle. Elle permet une amélioration continue du processus.

Dans la même catégorie